Comment 7 compétences de leadership féminin sont source de succès pour les organisations

Comprendre comment les organisations, leurs dirigeants et leur personnel peuvent tirer profit des approches masculines et féminines du leadership peut se traduire par des entreprises plus prospères.

Les femmes leaders apportent une approche différente de la vision traditionnelle de ce qu’est un leader, mais, plus important encore, les recherches ont montré que les organisations qui comptent davantage de femmes à des postes de direction sont plus rentables, les employés sont plus motivés et, par conséquent, les taux de rétention sont plus élevés.

Alors que de nombreux secteurs s’engagent et progressent réellement vers une main-d’œuvre diversifiée, malheureusement, selon un rapport de McKinsey, seuls 15 % des PDG des entreprises du classement Fortune 500 sont des femmes. Il est donc peut-être temps de se pencher à nouveau sur les avantages des femmes dirigeantes et sur la manière dont leurs compétences particulières favorisent la réussite.

Il existe, bien sûr, de bons et de mauvais leaders, quel que soit leur sexe. Cependant, les instincts et les qualités des hommes et des femmes jouent un rôle dans les caractéristiques qu’ils sont capables d’apporter aux rôles de direction, ce qui mérite d’être approfondi. Nous pourrons alors mieux comprendre comment les styles de leadership masculin et féminin influencent une équipe pour qu’elle réussisse et apprenne les uns des autres, afin que les organisations puissent bénéficier des différentes compétences de leadership.

Examinons de plus près ce que les femmes peuvent apporter à un rôle de direction et ce que nous pouvons en apprendre.

Le monde de la direction est-il toujours un monde d’hommes ?

Les obstacles liés au genre n’ont pas été éradiqués, comme le montrent les données de McKinsey, bien que nous fassions des progrès et que nous nous rapprochions d’un plus grand équilibre entre les sexes. Cependant, de nombreuses femmes cadres déclarent qu’elles ont du mal à surmonter les stéréotypes typiques et à se faire accepter à un niveau supérieur. On constate également une pénurie de modèles féminins aux niveaux supérieurs dans de nombreux secteurs, tels que la profession de gestionnaire de projet et le secteur de la construction.

Les femmes étant sous-représentées dans les postes de direction, il existe une idée fausse selon laquelle elles devraient ressembler davantage aux hommes dans le monde des affaires. Pourtant, les recherches menées par McKinsey et d’autres organismes montrent que lorsque les femmes sont plus nombreuses à occuper des postes de direction, la rentabilité, le chiffre d’affaires, l’engagement des employés et les taux de rétention sont tous plus élevés. Cela suggère que les femmes ont déjà les compétences nécessaires pour réussir dans des rôles de direction et que nous devrions peut-être encourager un plus grand échange d’idées et d’approches entre les hommes et les femmes aux niveaux supérieurs, dans l’intérêt de tous et, surtout, dans l’intérêt des résultats de l’organisation.

Nous savons également que la plupart des hommes dirigent en se concentrant sur la stratégie et les objectifs, tandis que les femmes ont tendance à se concentrer sur la communication et la collaboration, ainsi que sur la planification et les processus. Il semble que le fait d’avoir une équipe de direction qui possède toutes ces qualités ne peut être que positif. Ce que l’on pourrait considérer comme des approches plus typiquement féminines de la gestion, à savoir la communication, l’empathie et la motivation, ne sont pas seulement des exercices de cocher des cases dans les RH – ils contribuent en fait à la rentabilité des entreprises.

Les hommes et les femmes ont des qualités différentes. Par exemple, ils abordent les risques et les problèmes différemment. Cela peut être un avantage sur le lieu de travail, dans la mesure où les dirigeants, hommes et femmes, peuvent apporter des caractéristiques différentes. La combinaison de ces différentes caractéristiques enrichit également le paysage des entreprises et en fait un endroit plus agréable où passer une grande partie de notre temps.

Quelles qualités spécifiques les femmes leaders peuvent-elles offrir ?

1. Encourager un environnement innovant

Les meilleures dirigeantes combinent une méthode de travail méticuleuse et logique avec la créativité, et cette combinaison peut donner lieu à l’innovation, qui est souvent la voie vers un véritable succès commercial.

Nous parlons sans cesse de projets réussis. Nous parlons du respect des objectifs commerciaux et des délais. Mais ce n’est que lorsqu’une stratégie est exécutée efficacement qu’elle a un impact durable, qu’elle dépasse les attentes et qu’elle donne lieu à une véritable innovation.

2. Décourager la culture du blâme

Les femmes dirigeantes savent aussi que tout projet est voué à l’échec si l’on laisse les égos s’immiscer dans la réalisation de l’objectif final et si les différents départements ou groupes ne travaillent pas ensemble pour atteindre cet objectif commun. C’est pourquoi l’accent mis sur la communication et la collaboration peut profiter à tous les secteurs de l’entreprise. Cela est particulièrement vrai dans les environnements de travail qui ont laissé se développer ou s’épanouir une culture du blâme.

Les femmes leaders recherchent plutôt une culture d’acceptation lorsque quelque chose ne s’est pas déroulé comme prévu et s’attachent à trouver une solution. Un environnement sans jugement aidera les équipes à parler ouvertement de leurs défis et de leurs besoins.

3. Voir toutes les perspectives

Les femmes, en général, sont plus empathiques – cela ne signifie pas que toutes les femmes sont empathiques ou qu’aucun homme ne l’est, mais l’empathie peut être utilisée pour obtenir un avantage commercial. Tout bon leader a la capacité d’envisager les situations d’un point de vue global, mais comprendre un point de vue différent ou « se mettre à la place de quelqu’un d’autre » est également une qualité de leadership essentielle. Parfois, ce qui peut sembler insignifiant en surface peut s’avérer être un facteur déterminant pour l’entreprise. Lorsqu’un leader comprend vraiment les membres de son équipe, l’équipe dans son ensemble peut partager la même vision et le même désir de réussir.

4. Motiver efficacement les équipes

Les femmes dirigeantes sont également connues pour être de bonnes motivatrices. L’une des raisons en est qu’elles sont des communicatrices efficaces. Elles ont tendance à s’intéresser personnellement à chaque membre de l’équipe. Elles veulent constituer des équipes motivées et loyales qui sont prêtes à s’adapter et à être flexibles. Lorsqu’il s’agit d’obtenir un résultat positif, notamment dans des situations complexes, les équipes motivées ont toujours un avantage certain.

Cela ne veut pas dire que les hommes ne peuvent pas motiver les équipes, mais les femmes savent plus instinctivement quand critiquer et quand féliciter. C’est pourquoi les femmes leaders peuvent faire ressortir le meilleur d’une équipe. Elles découragent les membres de l’équipe d’essayer d’entrer en compétition les uns avec les autres.

Elles sont également très efficaces lorsqu’il s’agit de désamorcer des conflits. Un quotient émotionnel élevé permet aux femmes leaders de repérer les conflits interpersonnels avant qu’ils n’éclatent. Si l’on ajoute à cela des compétences de communication efficaces et une expertise en matière de constitution d’équipes, les femmes occupant des postes de direction sont en mesure d’exceller.

5. Simplifier les problèmes complexes

Les femmes dirigeantes ont tendance à ne pas utiliser le jargon technique ou la complexité pour impressionner leurs pairs. Au contraire, elles n’ajouteront de la complexité que si cela est nécessaire pour clarifier les besoins. Même dans ce cas, les meilleures communicatrices peuvent décrire des problèmes ou des tâches complexes de manière simple.

6. Des compétences de communication efficaces

Les femmes leaders aiment parler aux autres, et elles sont à l’origine de conversations impromptues. Le simple fait d’être bavard ne fait pas de quelqu’un un bon communicateur. Cependant, l’inclination à parler et à explorer les sujets plus en profondeur peut être très bénéfique dans un rôle de direction.

Des conversations fréquentes et informelles avec le personnel peuvent faire en sorte que chacun se sente plus valorisé et, par conséquent, plus motivé. Les membres de l’équipe auront plus de facilité à souligner les problèmes ou à soulever leurs préoccupations. Cela signifie que les problèmes potentiels peuvent être traités rapidement avant qu’ils ne deviennent des problèmes graves.

7. Créer des environnements où les gens s’épanouissent

Les femmes dirigeantes veulent nourrir leurs équipes, et c’est l’un de leurs avantages distincts par rapport à leurs homologues masculins. Cette capacité innée à nourrir et à motiver, et à encourager leurs équipes à améliorer leurs compétences, se traduit par une meilleure croissance et un meilleur développement de carrière pour tous les membres de l’équipe.

Les projets de collaboration ont tendance à se développer avec les femmes dirigeantes. Elles sont capables de rassembler les gens pour qu’ils travaillent efficacement à un objectif commun. Cela signifie qu’il y a moins de retards et une meilleure ponctualité.

Derniers mots sur les femmes dirigeantes

Il est indéniable qu’un plus grand nombre de femmes dirigeantes pourrait apporter une approche différente de la vision traditionnelle de ce qu’est un dirigeant, mais, plus important encore, des recherches ont montré que les organisations comptant davantage de femmes à des postes de direction sont plus rentables, les employés sont plus motivés et, par conséquent, les taux de rétention sont plus élevés.

Bien sûr, toutes les femmes dirigeantes n’auront pas les qualités mentionnées ci-dessus, et de nombreux hommes dirigeants auront ces mêmes qualités. Mais comprendre comment les organisations, leurs dirigeants et leur personnel peuvent bénéficier des approches masculines et féminines du leadership peut se traduire par des entreprises plus prospères.

After graduating with a B.Sc. in Geophysics from the University of Southampton, Michelle Symonds worked in the oil industry and investment banking in the UK, Europe and the Middle East, designing and building software and websites. She also spent several years managing complex global IT projects for an international Fortune 500 company. Then in 2009 she founded the digital marketing agency Ditto Digital, which provides a range of digital marketing services but specialises in technical search engine optimisation. Ditto Digital implements pro-active digital marketing campaigns based on in-depth data analysis backed up by best-practice processes and solid IT and web expertise. Their mission is to enable SMEs to successfully compete nationally and internationally with major brands in the digital landscape. Connect with Michelle on LinkedIn https://www.linkedin.com/in/michellesymonds/ or find out more at https://dittodigital.co.uk

Comments are closed.