Analyse SWOT – Définition et 5 étapes pour une analyse SWOT professionnelle

Qu'est-ce qu'une analyse SWOT et comment l'utiliser pour des projets, une stratégie, etc. - Modèle Powerpoint SWOT gratuit inclus

Une analyse SWOT se trouve généralement au début de tout plan ou idée d’entreprise. Il devrait aider à mettre systématiquement en évidence les opportunités et les risques, ainsi qu’à comprendre vos propres forces et faiblesses.

L’analyse SWOT est connue de beaucoup de personnes qui ont étudié les plans d’affaires ou les banques. Elle est désormais considérée comme une norme internationale, car elle peut être utilisée rapidement et facilement pour une vue d’ensemble. SWOT est composé des premières lettres des 4 sous-domaines analysés

  • Forces (Strenghts) – Forces et avantages propres
  • Faiblesses (Weaknesses) – Faiblesses et inconvénients de l’entreprise.
  • Opportunités (Opportunities) – chances possibles et possibilités futures
  • Menaces (Threats) – Risques et dangers possibles

Applications possibles de SWOT

L’analyse SWOT est passionnante à utiliser comme un outil simple et de base pour certains domaines de l’entreprise.

1. SWOT d’entreprise et de stratégie

Le cas classique d’une analyse SWOT est la stratégie ou la planification d’entreprise. Elle est également requise par de nombreuses banques pour les prêts ou par les investisseurs de start-ups.

Cette analyse SWOT aborde spécifiquement les questions globales d’une entreprise. Les sous-domaines tels que les produits, les clients, les marchés, les partenaires et les fournisseurs, mais aussi les employés et les structures internes sont évalués.

2. SWOT Produits / Services

L’analyse SWOT peut également être utilisée pour des sujets spécifiques. Les produits, les lignes de produits ou les services peuvent être analysés. Les forces/faiblesses du produit sont analysées et les opportunités importantes mais aussi les risques sur le marché, par la concurrence ou par la production, les employés, etc. sont mis en évidence.

3. PR & Marketing SWOT

Dans le domaine du marketing comme dans celui des relations publiques, une analyse SWOT est souvent réalisée pour faciliter la vue d’ensemble. Il s’agit d’évaluer les opinions et les perceptions des clients, d’examiner la concurrence et de surveiller votre propre position sur le marché.

 4. SWOT de projet

Il est également intéressant de réaliser une analyse SWOT de projet. En particulier lorsqu’il s’agit de projets plus importants, il convient d’examiner les risques et les opportunités possibles. En tant que gestionnaire de projet, une analyse SWOT peut également aider à atténuer les risques et à impliquer spécifiquement les parties prenantes pour les différents sous-domaines.

Analyse SWOT – définition et principes de base

Nous avons déjà beaucoup parlé de ce à quoi peut servir l’analyse SWOT. Il s’agit maintenant de mieux comprendre les 4 sous-domaines.

Comprendre l'analyse SWOT - Forces, faiblesses, opportunités et menaces expliquées
Comprendre l’analyse SWOT – forces, faiblesses, opportunités et menaces expliquées – Source : Benjamin Talin

Vue interne – Forces et faiblesses

Le point de vue interne ne concerne que les affaires de l’entreprise. Les forces et les faiblesses de tous les sujets sont examinées en détail. Ici, il s’agit uniquement de l’entreprise, du projet ou du bien à analyser – les facteurs externes tels que les lois, etc. ne jouent aucun rôle.

Forces (Strenghts)

Les points forts sont une analyse interne. Il s’agit d’analyser comment l’entreprise se positionne par rapport à la concurrence, au marché, etc. Les forces peuvent être définies en termes de processus, d’employés, d’informatique, de marketing ou d’autres facteurs. Les points forts peuvent être définis en termes de processus, d’employés, d’informatique, de marketing, mais aussi d’autres facteurs.

Il est également utile d’imaginer comment cela pourrait être perçu par les autres, par exemple les concurrents. Quels sujets pourraient-ils considérer comme une menace potentielle pour leur entreprise ? Ce sont généralement les points forts (strengths). Cependant, elle doit permettre la différenciation. Si tout le monde a la même qualité élevée, alors la qualité n’est pas une force, mais simplement une norme.

Faiblesses (Weaknesses)

Les faiblesses ne regardent également que la perspective interne – où sont nos faiblesses internes ? Des sujets tels que le personnel, les ressources, la marque, le positionnement, mais aussi les processus et les systèmes sont analysés. L’objectif est d’identifier tous les sujets qui méritent d’être améliorés et qui doivent éventuellement être ajustés.

Ici, on peut également adopter un point de vue externe et se demander comment un client ou un concurrent évaluerait l’entreprise dans son ensemble. Où êtes-vous plus faible que la concurrence et où y a-t-il place à l’amélioration ?

Il est important d’être honnête et réaliste, car de nombreux entrepreneurs ne disent rien à ce sujet, ce qui entraîne un autre problème – nous y reviendrons plus tard.

Vue externe – Chances et risques

Cette vue est entièrement consacrée à tous les sujets qui se produisent autour de l’entreprise, du projet, etc. Les facteurs externes comprennent les lois, les règlements, la dynamique du marché et bien d’autres sujets. Ici, il s’agit uniquement de facteurs externes et les problèmes internes de l’entreprise sont analysés en termes de forces et de faiblesses.

Opportunités (Opportunities)

Les opportunités sont un point de vue externe. On essaie de saisir les chances et les opportunités positives afin de les utiliser pour soi-même. Les tendances du marché, la législation positive, les nouvelles technologies à utiliser et bien d’autres sujets peuvent jouer un rôle.

Tout ce qui peut conduire à des avantages à court ou à long terme doit être répertorié ici. Ces opportunités doivent également être utilisées, entre autres, pour mieux progresser soi-même et pouvoir ainsi mieux se positionner.

Menaces (Threats)

Une autre perspective externe est, bien entendu, les risques qui peuvent découler de l’évolution des variables environnementales. Par exemple, l’instabilité politique, l’évolution des conditions du marché, la rareté de la main-d’œuvre, mais aussi l’évolution des technologies peuvent constituer un risque.

Il est important de faire une recherche large ici, car il peut y avoir de nombreux problèmes qui peuvent poser un risque potentiel. D’un point de vue stratégique, il convient également de prévoir ces risques, soit pour les atténuer, soit pour les transformer en opportunité.

Avec les risques, il est également utile de connaître les probabilités et les risques financiers qui y sont associés. Quelle est la probabilité que cela se produise ? Quelles en seraient les conséquences pour nous ? – S’il y a des risques très probables, qui pourraient être très graves pour l’entreprise, il faut consacrer du temps supplémentaire à leur planification.

5 étapes pour une analyse SWOT professionnelle

Maintenant que nous connaissons les bases de l’analyse SWOT, nous devons suivre les 4 étapes pour créer une analyse SWOT réussie et spécifiquement applicable. Bien entendu, il est particulièrement important de développer des mesures concrètes lors de la 4ème étape.

Étape 1 : Analyser les tendances, le secteur, les clients et les concurrents

Peu importe que l’analyse SWOT soit réalisée pour une start-up, une stratégie d’entreprise ou simplement un projet. Il est important de s’informer exactement de l’environnement dans lequel vous agissez. Il convient notamment d’analyser les tendances du secteur, les technologies et d’autres sujets.

Il est également conseillé de parler spécifiquement avec les clients, d’interviewer les fournisseurs ou d’analyser la concurrence en détail, afin d’obtenir une image complète.

Les sous-thèmes importants sont les suivants :

  • Grandes tendances – évolution démographique, consommation, développement économique, évolution technologique, etc.
  • Concurrents – répartition des entreprises sur le marché, force/position relative sur le marché, produits concurrents, etc.
  • Clients/consommateurs – attentes des clients, besoins des clients, etc.
  • Marché – développement du marché, facteurs spécifiques au marché, lois, réglementations, etc.

Étape 2 : Identifier les forces et les faiblesses

Avec les connaissances acquises, vous devez remplir un modèle SWOT (télécharger le modèle SWOT). Vous devez faire attention au bon nombre de points. Un nombre insuffisant de points n’est pas bon, car vous n’avez pas d’impression et un nombre trop détaillé peut rapidement devenir trop complexe ou compliqué.

Pour simplifier, vous devez également penser aux questions essentielles. Ces questions doivent porter sur les sujets les plus importants et identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise. Comme chaque entreprise, chaque SWOT et chaque secteur d’activité est différent, les compétences de base doivent également être différentes.

Compétences essentielles typiques à questionner dans une analyse SWOT :

  • Marque / Image
  • Gouvernance d’entreprise
  • Équipe et employés
  • Expérience / Expérience de gestion
  • Qualifications
  • Produits / Services
  • Conception
  • Qualité
  • Service
  • Processus et organisation
  • Localisation
  • Logistique
  • Capital / Financement
  • KPI (par exemple, les marges)

Exemple d’une question clé à formuler :

Logistique – Pouvons-nous livrer de manière rentable, rapide et fiable ?

Sur la base de cette question, il est possible de déterminer les forces et les faiblesses par rapport à la concurrence. Ces sous-domaines permettent ainsi de donner rapidement une vue d’ensemble et de travailler sur les sous-domaines les plus importants.

Étape 3 : Déterminer les opportunités et les risques

Dans l’analyse externe, vous devez également établir des priorités spécifiques. Bien sûr, des centaines de facteurs peuvent être à l’origine du succès ou de l’échec, mais vous devez vous concentrer sur les 10-15 aspects les plus importants et les noter.

Les 3-4 opportunités les plus importantes et les 3-4 risques les plus importants peuvent également être attribués à vos propres forces et faiblesses. Cela permet également d’amortir les risques potentiels mais aussi d’utiliser les opportunités possibles.

Étape 4 : Élaborer des mesures

Après avoir dressé la liste des principales faiblesses, forces, opportunités et risques, vous devriez avoir une idée relativement précise des facteurs internes et externes qui affectent le projet ou l’entreprise. Ces informations devraient éventuellement être consignées dans un « executive summary » – un bref résumé des principales opportunités, des principaux risques et de la manière dont on souhaite utiliser ses propres forces ou compenser ses propres faiblesses.

Des mesures concrètes doivent ensuite être dérivées des opportunités et des risques, qui doivent également être intégrées dans la stratégie et reflétées en conséquence dans le budget.

Étape 5 : Adapter et mettre à jour

Une analyse SWOT n’est jamais qu’un instantané et doit être constamment adaptée. En particulier dans les secteurs qui évoluent rapidement, il est nécessaire d’actualiser l’analyse plus souvent.

En particulier dans le cas des opportunités et des risques, il est également conseillé d’appliquer une gestion active des risques et de suivre les changements de plus près.

Télécharger le modèle d’analyse SWOT

Nous fournissons un modèle gratuit d’analyse SWOT à télécharger ici.

Télécharger un modèle PowerPoint pour une analyse SWOT
Modèle d’analyse SWOT – Modèle PowerPoint SWOT à remplir soi-même

Avantages et inconvénients des analyses SWOT

Avantages de SWOT

  • Norme internationale
  • Vue d’ensemble simple et rapide
  • Aide à réduire la complexité
  • Applicable à de multiples sujets
  • Visuel et descriptif
  • Vue interne et externe

Inconvénients de SWOT

  • Perception subjective des sujets
  • Possibilité de préjugés personnels
  • Outil statique – s’il n’est pas mis à jour, il devient inutile.
  • Les facteurs d’hygiène (facteurs neutres) ne peuvent pas être cartographiés s’ils ne peuvent pas être affectés à une force ou à une faiblesse.
  • Les facteurs externes ne sont que partiellement cartographiés – des questions importantes sont souvent omises.
  • La hiérarchisation est subjective – Les SWOT peuvent donc être pondérés différemment de manière subjective.

Erreurs typiques dans les analyses SWOT

Bien sûr, chaque outil est aussi bon que son application. Cependant, avec les analyses SWOT, on constate souvent certaines erreurs qui pourraient être facilement évitées. Surtout lorsqu’il s’agit de sujets importants, on fait souvent des embellissements qui rendent l’analyse SWOT insignifiante.

  • SWOT est formulé de manière imprécise et/ou immature
  • SWOT est trop compliqué et étendu
  • Les forces et les faiblesses sont présentées de manière déformée (parti pris personnel).
  • La comparaison avec les concurrents est absente – Seule la perception personnelle est présentée.
  • L’analyse du marché n’a pas été faite
  • Les opportunités sont surestimées
  • Les risques sont minimisés / omis
  • Confusion entre les forces internes et les opportunités externes
  • Aucune dérivation ni création de recommandations d’action
  • Pas de mise à jour ou d’adaptation aux changements dans l’entreprise / le marché

Résumé de l’analyse SWOT

L’analyse SWOT est un outil utilisé dans le monde entier pour obtenir une bonne et simple vue d’ensemble des facteurs internes (forces / faiblesses) et externes (opportunités / menaces) les plus importants. Elle peut aider à classer les problèmes par ordre de priorité, mais peut également comporter un parti pris personnel. Il est important de rester neutre dans le processus et d’admettre également les faiblesses ou de ne pas minimiser les risques. C’est pourquoi il est également recommandé d’unir ses forces à celles de l’équipe ou même à celles de personnes extérieures, afin de supprimer l’opinion personnelle et de recueillir davantage de faits.

CEO & Founder of MoreThanDigital. Serial entrepreneur since he successfully founded his first companies at the age of 13. He has always questioned the "status quo" and is committed to innovation, disruption and new ideas. As International keynote speaker, consultant for companies and governments & states, lecturer and published digital transformation expert, Benjamin tries to advance the topics of digitalization, digital transformation and innovation internationally.

Comments are closed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More