Intelligence artificielle (IA) vs. humaine – Sommes-nous remplaçables ?

Comment pouvons-nous nous différencier de l'intelligence artificielle ?

Tout le monde parle d’intelligence artificielle (par exemple, l’apprentissage machine). Que ce soit dans le domaine de la technologie médicale, du marketing ou de l’ingénierie mécanique, les industries dans lesquelles l’IA est utilisée sont diverses. Par-dessus tout, la capacité d’analyser objectivement d’énormes quantités de données en très peu de temps et d’y reconnaître des schémas est une technologie en avance sur l’humanité. En conséquence, un grand nombre de travailleurs sont déjà remplacés par des machines intelligentes. La question suivante se pose inévitablement : quel rôle l’homme joue-t-il encore lorsque l’IA lui est supérieure dans des domaines soi-disant décisifs ?

L’homme comme modèle

Si vous avez affaire à l’intelligence artificielle, vous serez submergé par divers concepts. Cependant, la question de savoir ce qu’est exactement l’IA reste souvent sans réponse. En ce qui concerne le thème de l’IA par rapport à l’être humain, il revêt une importance particulière. Car une chose apparaît inévitablement dans les définitions de l’IA : Le comportement humain intelligent est imité par l’intelligence artificielle. Les machines et les systèmes qui le font sont appelés intelligence artificielle. Donc, si l’IA est plus puissante, mais que les humains en sont le modèle, la question du rôle des deux parties se pose à nouveau. En quoi consistent les systèmes respectifs ?

Une vue claire dans la jungle des données

Au sein des entreprises, deux éléments sont particulièrement pris en compte lors de la prise de décision : Faits et chiffres. Les décideurs ont confiance qu’on leur fournira des informations fiables sur la base desquelles ils pourront prendre les mesures suivantes. Cependant, les paramètres de décision sont aujourd’hui de plus en plus diversifiés et les données à partir desquelles les informations pertinentes doivent être extraites deviennent de plus en plus complexes. Il est donc très coûteux et très long de décomposer ces données en informations pertinentes pour la prise de décision et de les rendre ainsi utilisables. À ce stade, l’AI peut vous aider. Il est possible d’analyser en très peu de temps de grandes quantités de données, initialement difficiles à comprendre pour l’homme, et d’y reconnaître des schémas. Cependant, l’homme joue ici aussi un rôle décisif à deux égards : d’une part, il doit poser les bonnes questions, auxquelles l’IA répond, et d’autre part, il doit interpréter les informations reçues et prendre une décision.

L’intelligence artificielle peut-elle indiquer la voie à suivre ?

La question de savoir si l’IA peut complètement remplacer les humains à l’avenir est donc presque superflue, même si l’IA a déjà repris les tâches des humains dans certains domaines. Toutefois, il s’agit de domaines dans lesquels aucune compétence interprétative n’est nécessaire. Les processus de travail qui n’impliquent que l’exécution de commandes peuvent déjà être automatisés sans autre forme de procès. Toutefois, ce n’est pas nouveau. Il devient intéressant lorsque le contact personnel, l’expertise individuelle ou l’action dynamique sont importants. Ces domaines sont beaucoup plus difficiles à appréhender par l’intelligence artificielle, de sorte que l’homme reste irremplaçable à l’heure actuelle. L’interprétation de l’information est ici le facteur décisif. Les humains peuvent interpréter rapidement les nouvelles informations et donc réagir de manière créative et rapide à de nouvelles situations. Même l’examen d’une nouvelle direction de voyage pour atteindre le but malgré les problèmes qui se posent est réservé aux humains.

La différence essentielle ici est que l’IA suit toujours un schéma prédéterminé, l’algorithme programmé au préalable, de sorte qu’elle arrive toujours aux mêmes conclusions. En d’autres termes, l’intelligence artificielle suit un plan, pour ainsi dire, qui ne permet aucune conclusion qui ne corresponde pas logiquement à ce plan. D’une part, c’est positif car la décision est ainsi prise objectivement et est donc exempte d’influences subjectives, comme c’est le cas de la prise de décision humaine, par exemple. D’autre part, cela empêche de trouver une solution inhabituelle, ce qui est pourtant extrêmement important pour favoriser un nouveau développement ou pour trouver de nouvelles façons de résoudre un problème. Bien que les humains soient moins doués pour examiner en détail d’énormes quantités de données pour certains paramètres, ils parviennent à garder un œil sur la situation globale. Ainsi, un objectif peut être atteint même à l’aide de solutions qui n’étaient pas prévues dans le plan initial. L’IA, en revanche, utilise toujours une quantité limitée de données, dont l’analyse est prédéterminée par l’algorithme programmé et constitue la base du résultat en tant qu’objet d’investigation. Cela empêche l’IA d’avoir un « flash d’inspiration » ou de produire une technologie perturbatrice. Cela ne peut être fait que par les humains.

La créativité et la flexibilité font la différence

On peut donc dire que l’IA fonctionne de manière systématique et efficace et que les gens savent agir avec souplesse et créativité. Il parvient à intégrer rapidement de nouvelles informations dans le processus de recherche de solutions. L’intelligence interpersonnelle est particulièrement bénéfique pour l’être humain. La flexibilité, la créativité et l’intelligence interpersonnelle sont particulièrement importantes dans les secteurs qui exigent une grande expertise et une communication personnelle. Dans les études de marché, par exemple, le besoin d’expertise humaine est particulièrement élevé. Les entreprises qui veulent s’ouvrir à de nouveaux domaines d’activité, largement inexplorés, dépendent de l’expertise humaine. En même temps, il y a généralement trop peu de données disponibles pour alimenter l’intelligence artificielle. Dans ce cas, il n’est donc pas possible pour une IA de fournir un résultat fiable du tout. Il convient de noter que plus le sujet est complexe et spécial, plus il est difficile de remplacer les humains par l’IA.

L’IA contre l’humain ? IA & Man !

L’éternelle question de savoir si les humains deviendront obsolètes à l’avenir en raison de l’IA peut être clairement rejetée. D’une part, il faut des humains pour programmer l’IA et « poser les bonnes questions ». Et d’autre part, les forces de l’être humain se situent exactement là où se trouvent les faiblesses de l’IA – et vice versa. Une interaction des deux parties est la plus efficace pour obtenir un succès optimal. La communication personnelle, l’expertise individuelle et une vue d’ensemble d’un sujet créent la confiance et permettent d’agir de manière significative dans des situations nouvelles et inconnues. Une combinaison de l’objectivité de l’IA et de la subjectivité de l’être humain, qui lui permet de briser les règles de temps en temps, ce qui conduit finalement à des développements perturbateurs, est la bonne approche si l’on veut garantir un succès extraordinaire. L’IA et les humains ne doivent pas être considérés comme des adversaires mais plutôt comme des parties qui se soutiennent mutuellement afin de pouvoir utiliser leurs forces respectives de manière ciblée.

Egal ob Student, Angestellter oder Führungskraft: Wenn wir etwas nicht wissen, ist die Antwort meistens nur einen Klick entfernt - wir müssen es nur googlen. Die Antworten werden uns in Millisekunden sortiert und priorisiert angezeigt. Nur was, wenn wir fundiertes Fachwissen und Insights benötigen, die selbst Google nicht liefern kann? Atheneum ist eine globale Plattform für Marktforschung und Wissensaustausch mit einem holistischen Beratungsansatz. Das B2B-Netzwerk umfasst weltweit 400.000 Experten, die die besten Fachleute in ihren Bereichen sind (z.B. MedTech, Kryptowährung etc.). Das „AirBnB des Consultings“ vermittelt die Experten mithilfe der Cloud-Technologie, wodurch ein weltweiter Wissensaustausch ermöglicht wird.

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

MoreThanDigital Newsletter
Subscribe
Join the #bethechange community
close-image